Prenez soin de votre sommeil

Il prendra soin de vous

Se réconcilier avec le sommeil
Sortir de la spirale de l’insomnie
Améliorer sa santé et sa qualité de vie

psychologue sommeil

Je me présente

Je m’appelle Caroline, j’ai 43 ans et je suis psychologue clinicienne.

Ancienne grande insomniaque, je me suis réconciliée avec le sommeil en apprenant à mieux le comprendre et, naturellement, à mieux me connaitre.

Ce que j’ai retenu de mes années d’insomnie : la solitude et la peur d’en parler.  

J’étais persuadée que j’étais responsable et que je devais m’en sortir seule.  C’était bien évidemment faux.

Les problèmes de sommeil sont souvent mis sous silence, par honte ou par dépit.  Ils sont de plus très peu enseignés aux médecins comme aux psychologues.

Il me tenait à cœur de créer un blog qui traite du sommeil et des ses troubles pour permettre au plus grand nombre de s’informer sur le sujet et de trouver l’aide adéquate.

Ce projet me semblait tellement essentiel.

Il est devenu une véritable passion aujourd’hui.

L’insomnie, ma pire ennemie ?

Ayant souffert de troubles du sommeil, je sais à quel point ils peuvent empoisonner l’existence.  Ils affectent même notre santé mentale et physique. 

J’ai connu des nuits d’enfer, les pensées qui tournent en boucle, l’angoisse de ne pas ou de mal dormir, les réveils au beau milieu de la nuit et la fatigue.  Bien trop de fatigue ! Celle qui ne vous quitte plus et vous empêche de vivre pleinement.

Si vous êtes concerné, vous savez de quoi je parle n’est-ce pas ?

J’ai aussi constaté que l’entourage ne perçoit pas toujours les difficultés liées au sommeil, ce qui avait accentué mon sentiment de solitude à l’époque

Je disais souvent à mes proches : « Vous avez tellement de chance de bien dormir ».  Ils ne comprenaient pas pourquoi je ne parvenais pas à dormir au point d’en faire une fixation.  Ils me conseillaient d’arrêter d’y penser.  Ils n’avaient pas tort

Un bon dormeur est un dormeur qui considère le sommeil comme une activité naturelle et même agréable, un temps de repos bien mérité.   

Il peut lui arriver de temps à autres d’avoir quelques pensées parasites ou des nuits difficiles, mais on est loin de la véritable insomnie, celle qui vous pourrit la vie et vous mine le moral.

Vous l’aurez compris : la situation peut vite devenir ingérable.  

S’il y a bien une chose que j’ai apprise, c’est que l’insomnie n’est pas qu’un trouble de la nuitElle vous poursuit le jour, comme une ombre. 

Aujourd’hui, je suis sortie de cette spirale infernale.  

Ennemi numéro 1 dans ma vie, le sommeil est devenu au fil du temps mon meilleur ami.  Il apporte tant de bienfaits !

La seule chose que je regrette, c’est d’avoir dû parcourir ce long chemin seule et perdu un temps précieux.

A présent, j’ai décidé de mettre mon expérience personnelle et mon expertise au service des autres.

Et j’ai déjà un premier conseil à vous donner : si vous percevez l’insomnie comme votre pire ennemie, vous allez droit dans le mur.  Je me permets d’être franche avec vous car c’est l’erreur que j’ai commise.

Se battre contre l’insomnie est une guerre perdue d’avance. 

L’insomnie est là pour vous apprendre des choses sur vous-même.  L’accepter et lutter avec elle est déjà une première étape vers des nuits plus douces…

« La plus belle récompense de l’homme, c’est encore son sommeil »

André Hardellet, la Cité Montgol (1952)

escalier en spirale représentant l'insomnie
Il n’existe pas moins d’une centaine de troubles du sommeil.  Parmi eux, l’insomnie est le plus courant.  

L’insomnie figure parmi les problèmes de santé les plus fréquemment rapportés auprès des médecins et concerne un homme sur cinq et une femme sur trois.

Elle l’est l’une des pathologies les plus inquiétantes que rencontre notre société.
Whatsapp
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial