Mieux Dormir
Mieux Vivre

Vaincre les troubles du sommeil
Sortir de la spirale de l’insomnie
Retrouver une vie de qualité

Mieux dormir sommeil psychologue coach sommeil

Je me présente

Je m’appelle Caroline, j’ai 43 ans et je suis psychologue clinicienne.

Ancienne grande insomniaque, je me suis réconciliée avec le sommeil en apprenant à mieux le comprendre et, naturellement, à mieux me connaître.

Ce que j’ai retenu de mes années d’insomnie : la solitude et la peur d’en parler.  

J’étais persuadée que j’étais responsable et que je devais m’en sortir seule.  C’était bien évidemment faux.

Les problèmes de sommeil sont souvent mis sous silence, par honte ou par dépit.  Ils sont de plus très peu enseignés aux médecins comme aux psychologues.

L’évidence s’est profilée tout doucement dans mon esprit : je voulais aider les autres à mieux dormir

J’ai commencé à dévorer tout ce que je pouvais trouver sur le sommeil et ses pathologies.  Autant vous dire que la tâche a été aussi passionnante que colossale, et je ne cesse de continuer à apprendre.

L’insomnie, ma pire ennemie…

Ayant souffert de troubles du sommeil, je sais à quel point ils peuvent nous empoisonner l’existence.  Ils peuvent même affecter notre santé mentale et physique. 

J’ai connu des nuits d’enfer, l’angoisse de ne pas ou de mal dormir, les réveils au beau milieu de la nuit et la fatigue. 

J’avais totalement perdu confiance en ma capacité à dormir.

J’ai aussi constaté que l’entourage ne percevait pas toujours les difficultés liées au sommeil, ce qui avait accentué mon sentiment de solitude à l’époque

Je disais souvent à mes proches : “Vous avez tellement de chance de bien dormir”.  Ils ne comprenaient pas pourquoi je ne parvenais pas à dormir au point d’en faire une fixation qui m’empêchait à son tour de trouver le sommeil.  Ils me conseillaient d’arrêter d’y penser.  Ils n’avaient pas tort

Un bon dormeur est un dormeur qui considère le sommeil comme une activité naturelle et même agréable, un temps de repos bien mérité.   

Il peut lui arriver de temps à autres d’avoir quelques pensées parasites ou des nuits moins sereines, mais on est loin de la véritable insomnie, celle qui vous pourrit la vie, qui vous retourne le cerveau et vous mine le moral.

Vous l’aurez compris : la situation peut vite devenir ingérable.  

S’il y a bien une chose que j’ai apprise, c’est que l’insomnie n’est pas qu’un trouble de la nuit.  Elle vous poursuit le jour, comme une ombre.      

Aujourd’hui, je suis sortie de cette spirale infernale.  

Ennemi numéro 1 dans ma vie, il est devenu au fil du temps mon meilleur ami. Quand on apprend à le connaître et à l’apprivoiser, le sommeil est un univers fascinant, et il apporte tant de bienfaits !

A présent, j’ai décidé qu’il était temps de mettre mon expérience personnelle et mon expertise au service des autres.

“La plus belle récompense de l’homme, c’est encore son sommeil”

André Hardellet, la Cité Montgol (1952)

escalier en spirale représentant l'insomnie
Il n’existe pas moins d’une centaine de troubles du sommeil.  Parmi eux, l’insomnie est le plus courant.  

L’insomnie figure parmi les problèmes de santé les plus fréquemment rapportés auprès des médecins et concerne un homme sur cinq et une femme sur trois.

Elle l’est l’une des pathologies les plus inquiétantes que rencontre notre société.
Whatsapp
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial